Mandats
> Diverses participations éducatives
> Conférence des ministres européens chargés des affaires familiales
Diverses participations éducatives

Etre ministre de l'Education de la République et Canton du Jura, c'est aussi faire entendre, haut et clair, la voix du Jura dans les nombreux organes qui, aux niveaux interjurassien, régional, romand et suisse, contribuent au bon fonctionnement et au progrès de l'école en Suisse. Il s'agit bien, à ces différents étages, de défendre les intérêts de notre canton, de faire comprendre et accepter ses spécificités mais également d'y promouvoir des idées qui correspondent à nos valeurs socialistes. Pour cela, il est utile, lorsque cela est possible, d'assumer des présidences de commission ou de groupe qui permettent d'entrer véritablement dans la "cabine de pilotage".

Il est important de ne manquer aucune opportunité, pour se gagner des allié-e-s, pour cueillir des idées, pour obtenir des financements, pour faire avancer les projets qui contribuent à améliorer la situation des élèves et des jeunes en formation.

-Au niveau interjurassien : contacts réguliers avec la Direction de l'Instruction publique du Canton de Berne pour concrétiser et développer les divers accords permettant de préfigurer une école commune aux deux parties du Jura.

-Au niveau régional : participation aux séances du Comité stratégique de la Haute Ecole Pédagogique BEJUNE, cette institution tricantonale qui, depuis 2001, assume, pour les trois cantons, la formation initiale et continue du personnel enseignant, une offre de documentation pédagogique axée sur l'innovation et l'intégration dans l'enseignement des médias et des technologies de l'information et de la communication, ainsi qu'un service de recherche appliquée en matière scolaire.

Depuis l'été 2006, présidence du Comité stratégique de la HEP-BEJUNE

-Au niveau romand : participation aux séances de la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP/SR-TI) : c'est l'organe faîtier de ces huit écoles de la Suisse latine qu'il s'agit d'intégrer plus étroitement dans un espace scolaire romand mais aussi de protéger contre les réactionnaires qui, dans certains cantons, veulent en revenir à une école de la sélection et des élites.

Depuis l'été 2005, présidence du Conseil romand de la recherche en éducation, l'organe qui met en réseau les divers instituts de recherche pédagogique en Suisse romande et qui est un laboratoire d'idées en matière d'innovation pédagogique en Suisse romande.

-       Au niveau suisse : participation aux séances de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP-CH): c'est là que se prennent les grandes options qui à terme, déterminent le paysage éducatif de l'ensemble de la Suisse. Il faut y veiller constamment à ce que les choix effectués prennent véritablement en considération les besoins spécifiques de la Suisse romande.

Depuis le printemps 2004, présidence de la commission de surveillance du Centre suisse de recherche en éducation: c'est la "tête chercheuse" de la CDIP-CH.

Depuis l'hiver 2004, présidence du groupe de pilotage du projet "Monitorage du système d'éducation en Suisse": l'objectif est de définir et de mettre en œuvre les instruments qui permettent d'assurer la conduite et la mesure des effets du système de formation en vigueur dans notre pays.

Conférence des ministres européens chargés des
affaires familiales
Communiqué du Département fédéral de l'intérieur
La 28e Conférence des ministres chargés des affaires familiales du Conseil de l’Europe aura lieu les 16 et 17 mai et sera consacrée au thème « Evolution de la parentalité : enfants aujourd’hui, parents demain ». Les ministres y débattront des défis et des objectifs propres aux familles.

Le Conseil fédéral a choisi Elisabeth Baume-Schneider, présidente du gouvernement jurassien, comme ch
effe de la délégation suisse. Elle sera accompagnée par deux représentants de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS).
La 28e Conférence des ministres européens chargés des affaires familiales se déroulera les 16 et 17 mai à Lisbonne/ Portugal. Elle sera consacrée au thème « Evolution de la parentalité : enfants aujourd’hui, parents demain ». Les points suivants seront abordés :

- les politiques familiales à la lumière de l’évolution démographique en Europe et les différents modèles familiaux,

-
le soutien aux parents dans l’intérêt supérieur de l’enfant,

- le suivi de la dernière Conférence ministérielle (2001, Portoroz/Slovénie) sur le thème « conciliation de la vie familiale et professionnelle ».

Depuis de nombreuses années, la Suisse contribue activement et régulièrement aux activités du Conseil de l’Europe en matière de politique de l’enfance et de la famille. Les thèmes de la conférence sont d’une grande actualité pour la Suisse. La diversité des approches et des mesures de politique familiale existant dans les pays membres du Conseil de l’Europe permet d’élargir la réflexion sur les réponses à apporter en Suisse. La discussion sur les mesures prises par les différents Etats en vue de concilier vie familiale et vie professionnelle depuis la dernière Conférence revêt à cet égard une importance toute particulière.
© Elisabeth Baume-Schneider 2010 - 2016, tous droits réservés